continu_Um

Du blanc à regarder de loin, de près ou de très près,assis sur les genoux ou couché au bord ...

Du blanc qui touche, caresse, crisse, craque, chuchote ...

Du blanc comme un aimant pour poser ses mains,s’enfoncer, disparaitre, se transformer ...       

Du blanc pour rêver, observer, scruter, imaginer,s’endormir ...

Du bleu suspendu, nuageux, lentement, silencieux qui trace ...

continu_Um

chorégraphie et interprétation : Thierry Lafont
création costumes et décors textiles : Anne Rabaron
complice plateau : Clotilde Rouchouse
complice musical : Virginie Basset

musique : Morton Feldman
Crippled symetry, 1983, part I
durée : 40 mn

un projet soutenu par :
Ministère de la Culture et Communication DRAC Auvergne/Rhône-Alpes
Conseil Régional Auvergne/Rhône-Alpes
Conseil Départemental du Puy-de-Dôme
Ville de Lempdes
Co-production de recherche le RAMPE «le Papillon»

continu_Um

La neige nous offre une des rares expériences du blanc, tant comme surface, qu’espace. La neige est une expérience sensorielle extraordinaire et surprenante.

Elle assure la continuité tout en exacerbant les détails. Elle se joue des contrastes tout en adoucissant les contours.

Elle est silence et pourtant elle bruisse, tout comme elle est froide mais douce. Légère et si lourde, compacte et volatile, opaque et transparente, la neige est un cocon, un espace qui appelle l’arpentage, le pas déranger et l’envie furieuse de faire traces. Le blanc comme neige décale et nous oblige à un autre regard, nous mettant dans un état de corps spécifique envers tout ce qui nous environne.

AXOTOLT Cie

crédits photographiques : Liliane Chaucot / Pour Lifting Jean Louis Fernandez