éveil artistique & culturel

Depuis 2006, la compagnie inscrit sa démarche artistique autour de la toute-petite enfance et ce que nous nommons l’éveil artistique et culturel. Nous parlons d’éveil culturel et artistique ce qui implique un projet qui se tisse entre deux pôles expérimentaux : vivre la pratique et vivre la posture de spectateur.

 Le temps de formation adultes :
Se vivre ensemble dans le corps, l’appréhender, le percevoir, sentir là où l’adulte ne veut, ne peut aller… Partages à travers le corps et aussi à travers la parole : les ateliers adultes sont des moments de préparation de soi dans la mobilité, l’apprentissage du regard car il s’agit de se montrer aux autres dans des situations incongrues et aux yeux de tous.
Mais la parole accompagne ce temps, aussi, pour donner des explications sur le corps, les sources de recherches, le « pourquoi » cette recherche corporelle, à quoi elle correspond chez l’enfant…
La bienveillance est au cœur de ces moments. La confiance partagée construit une posture sécure pour l’accompagnement des petits.


Le temps d’atelier avec les tout-petits :
 Ce temps d’atelier avec les enfants leur appartient avec le fondamental droit pour chaque enfant de se situer comme il le souhaite, même en déception de l’adulte. Le droit de ne pas entrer en sympathie avec la proposition, le choix de sa propre liberté d’agir ou non, d’être ce qu’il désire être à ce moment-là. Il nous semble important d’accorder une place première à cette possibilité.
Cette attention portée à son choix de présence est liée fortement à la pratique artistique où l’on est constamment en négociation entre l’agir et se laisser agir, entre chercher et attendre, accepter et refuser. Cela revient à remettre en question la notion d’utilité : « à quoi ça sert ? » Pourquoi devrions-nous savoir à quoi sert une chose avant de l’avoir vécue, re-expérimentée ? L’utilité se démontre lorsqu’une situation de vie nous ramène à une expérience que l’on a crue inutile à un moment. Le travail du corps avec les petits s’occupe de donner de la place à cette inutilité, inutilité que nous nommons situation d’ajustements.
 

Le temps du spectacle :

Nous concevons le spectacle pour la toute petite enfance comme une expérience à partager entre enfant et adulte dans un espace préparé, en un temps dédié, qui nécessite un accueil, des accompagnements et des disponibilités afin qu’enfant, adulte et artiste puissent vivre pleinement leurs expériences en toute confiance.
Au travers de chacun de nos objets, nous mettons l’accent sur la qualité de l’expérience physique du regard et de l’écoute qu’ils proposent.
Nous travaillons avec la même exigence artistique chaque objet, nous avons conscience que les tout-petits sont des spectateurs singuliers car ils n’ont pas de référence du « être spectateurs ». Ils transmettent les émotions au moment même de leur réception avec toute la générosité dont ils sont capables.

Regarder et vivre une expérience est un geste intime, qui engage la personne dans sa relation à ce qui l’entoure. Ce geste intime d’être en expérience, nous oblige artistiquement à être inventif sur les modes de relations aux spectateurs et sur le propos artistique lui-même.

P1050562.JPG