crédits photographiques : Liliane Chaucot / Pour Lifting Jean Louis Fernandez

un étrange objet chorégraphique, utilisant 4 albums jeunesse comme les morceaux d’un patchwork visuel et musical.L’association de ces albums constitue la trame d’un autre livre mouvementé offrant à chacun une autre lecture.

Travailler ces livres par l’image pour constituer un tapis visuel mouvant, un autre livre. Tisser avec ce sol animé un univers sonore qui se joue de cette mouvance, puis inscrire le corps de la danse, un autre motif pour enrichir ce tapis.

Proposer une autre façon de lire ces ouvrages jeunesse, avec un autre regard, celui de la danse.Comment peut-elle s’en emparer ?Ne pas présager de ce que les enfants auront dessiné comme histoire avec ces livres, cela leur appartient.

Alors faire comme eux :avec les yeux du danseur chercher un chemin au travers de ces quatre récits et visuels puisque les livres sont image et texte.Ne pas en traiter un plus que l’autre mais les considérer tous les quatre sur une même échelle, chercher à percevoir leurs particularités, sentir ce qui les constitue, en faire lignes de forces, amorces de chemins.